Jeunes – Anciennes, le savant équilibre de la NF2

« Nous n'avons jamais construit une équipe aussi forte à ce niveau ! Elle est bien équilibrée, les jeunes seront entourée de joueuses d'expérience même à l'intérieur, je crois qu'on a bien travaillé », se réjouit Régis Traina, ce qui n'est pourtant pas dans ses habitudes.

Du groupe de la saison dernière, Séréna Gassia souhaite faire un break et Anne-Lise Broguy changer d'air tandis que Joyce Guinard rejoint la NF1. Les jeunes déjà en poste vont poursuivre leur formation à ce niveau et seront rejointes par trois U18 dernière année du club : Maïssa Mamouni, Emma Lepicard et Inès Quoniam.

Une moyenne d'âge une nouvelle fois en dessous de 20 ans qui sera à peine rehaussée par l'arrivée de deux recrues : Sophie Plancq (20 ans) et Camille Mulumba (23 ans)...

Alors où sont les joueuses d'expérience ? Toujours bon pied bon œil, Emmanuelle Nauleau (37 ans) a décidé de poursuivre l'épopée N2 et voit arriver à ses côtés... Johanna Joseph (29 ans) !!! Ou plutôt faudrait-il parler du retour de Johanna qui évoluait en NF1 voilà encore un an, avant de s'investir dans son projet professionnel.

Enfin, dernière pièce du puzzle : autre retour, celui d'Assetou Diarra qui avait participé à l'épopée de la NF3 et fait quelques apparitions en NF1 avant d'avoir des envies d'ailleurs voilà trois saisons. Cependant, elle doit commencer par soigner deux blessures.


Qui sont-elles ?


Camille Mulumba (à gauche) : 23 ans, 1,79 m, poste 3-4

Elle a joué à Geispolsheim en prénat, s’entraînait avec la NF2 avant de rejoindre en septembre Schiltigheim. Objectif, jouer dans un championnat moins élevé pour peaufiner son rôle de poste 3 qu'elle préfère au 4 et s'aguerrir en s'entraînant avec des garçons avant de faire du cross-fit pour garder une forme physique au top.

« J'ai hâte de venir au Havre, le projet et la vision de Régis me plaisent, j'apprécie aussi l'opportunité de m'entraîner avec la N1, je viens dans l'optique de progresser le plus loin possible au sein du club. »

Camille entrera en 2e année de BTS Management commercial opérationnel.

Sophie Plancq (à droite): 20 ans, 1,78 m, poste 2-3

Depuis 2014, elle a enchaîné le pole Espoirs de Wattignies, le centre de formation de Saint-Amand puis celui de Villeneuve d'Ascq. Elle ne se voyait pas postuler directement dans une N1 alors le projet aplemontais lui a paru à propos. « Je ne voulais pas viser trop haut mais jouer en N2, m'entraîner avec la N1, j'ai trouvé ça parfait pour continuer ma progression. C'est un véritable atout pour moi... Le projet de Régis m'a convaincue et j'ai eu un très bon contact avec tout le monde, une ambiance confirmée par Joyce et Jasmine que je connais bien... »

Sophie va changer de voie dans ses études pour entreprendre un cursus en Diététique et nutrition par correspondance.

Johanna Joseph (à gauche) : 29 ans, 1,86 m, poste 4-5

Professionnelle durant 10 ans, elle a évolué en Ligue féminine et LF2 puis en NF1 en 2019-2020 à l'ALA. Son break lui a permis de suivre une formation d'éducatrice au Havre qu'elle terminera en juin et travaille déjà dans la protection de l'enfance.

« J'ai plaisir à revoir tout le monde au club, le basket me manquait et j'apprécie vraiment de jouer avec Manue. L'équipe correspond à ce que j'aime, j'ai envie de faire partager mon expérience aux plus jeunes et de transposer mon métier sur l'activité basket. »

Assetou Diarra (à droite) : 23 ans, 1,86 m, poste 5

« Aplemont, c'est mon club de cœur, c'est une grande famille sur laquelle on peut compter. J'ai même des potes qui croient que je suis née ici... Après deux saisons à Sannois (NF1) et une à Calais (NF2), j'ai vraiment envie de me réinvestir dans cette équipe... »

Victime d'une rupture du tendon d'Achille en octobre dernier, elle termine sa rééducation. Mais doit repasser sur la table pour un genou, ce qui ne lui permettra pas de jouer avant la fin de cette année.

En parallèle, elle suit une formation en distanciel de Massage – Bien-être.

Bienvenue à toutes les quatre !


834 vues0 commentaire