NF1 : Un premier déplacement nuancé

Demain midi, pour la première fois de cette saison 18-19 qui se profile, les Océanes monteront dans le minibus les emmenant vers Geispolsheim. Un long déplacement, une soirée à l'hôtel avant la bascule samedi vers la rencontre numéro 1 face à une équipe qui était passée tout près la saison dernière de ses espoirs de Ligue 2.

Un déplacement susceptible de tester les forces en présence, de jauger les capacités et de vérifier les ambitions. « Quand je commence un championnat, j'ai toujours une idée derrière la tête, on joue toujours pour être au plus haut », ne cherche pas à cacher Laurent Chamu. Avant d'accrocher à la portée le premier bémol de la saison. « Mais à 90 %, on jouera sans Baleta Mukoko ! Elle a ressenti une douleur sous le pied après le match contre Chartres et le verdict va la mettre une semaine au repos. » L'an dernier, c'était son mollet qui coinçait, là c'est une petite déchirure qui va rendre ce premier match compliqué sans elle parce que les solutions de rechange ne se bousculent pas. « J'ai toujours dit qu'avec notre effectif, il ne fallait pas qu'une joueuse se blesse... » Mais le coach saute très vite du négatif au positif quand il aborde le groupe dans son ensemble. « Rien à voir avec certaines saisons, annonce-t-il avec le sourire. C'est un vrai plaisir de travailler avec elles et elles montrent de l'enthousiasme à être ensemble. »

Si côté ambiance c'est bon, que dit le côté sportif ? Les bases n'ont rien à voir avec celles de la saison passée, le jeu intérieur est plus consistant et l'Américaine déjà adaptée. « Et c'est beaucoup ! Après, j'aimerais les voir plus guerrières, plus dures en défense, même si j'ai eu des prémices intéressants contre Chartres. Car pour finir 1 ou 2, il faut des qualités de dureté qui peuvent heureusement s'acquérir quand on détient la bonne base. »

Au rang des bonnes surprises de cette reprise : l'adaptation d'Alexis Burke au poste 3 « elle se montre très à l'aise, une évolution bénéfique », la confirmation de Séréna Gassia « qui a bien sa place » et Fanta Soumah. « Là, j'avoue que c'est une grosse surprise, c'est une vraie pile électrique, elle est vive, tonique, rapide. » Mais elle est aussi la 5e mutée, ce qui ne lui permettra pas de monter en NF1 à tous les matches. Quant aux intérieures, elles sont au niveau de leur réputation et l'adresse extérieure se met en place.

Alors ! Bon match samedi les filles !

0 vue

© Copyright 2018 - A.L.Aplemont Le Havre Basket - Tous droits réservés.