NF1 : Verdine Warner intègre la raquette !

Trouver à remplacer Anita Meszaros ! La tâche la plus compliquée de l'intersaison vient de connaître son apogée ce matin avec la signature de Verdine Warner. Une poste 5 au gabarit impressionnant (1,94 m), née à Trinité-et-Tobago il y a 29 ans, avec la double nationalité Saint-Vincent-les-Grenadines.

Comment cette Caribéenne a-t-elle pu taper dans l’œil de Laurent Chamu ? « Il fallait une joueuse du même acabit qu'Anita, costaude et athlétique, et qui ne soit pas Américaine. Une grande d'environ 1,90 m, avec une bonne main en périphérie, qui se déplace bien sous le panier et qui soit expérimentée », énumère le coach.

Verdine regroupe-t-elle toutes ces qualités ?

Elle dispose d'un passeport Cotonou, précieuse rebondeuse (8 à 10 par match), elle est aussi adroite dessous qu'autour de la raquette (10 à 14 points en moyenne), elle adore également contrer. Quant à l'expérience ! Son parcours se situe bien loin de son île natale au large du Venezuela.

Aux USA de 2012 à 2015, elle a joué en NCAA à Hampton et NCAA2 avec l'université de Shaw et fut sélectionnée en 2015 en équipe CIAA et All CIAA (conférence semi-pro). L'Europe lui a ensuite tendu les bras avec un passage éclair en République Tchèque et Grèce avant de s'installer trois saisons en Allemagne (Göttingen et Saarlouis). Et vient de passer deux belles saisons en LF2 en Espagne, plus précisément à Grenade.

« C'est une joueuse plus centrale qu'Anita, elle va fixer les défenses et permettre à Mai Loni de s'écarter davantage, poursuit Laurent. Je suis très content et vraiment satisfait de notre trouvaille. A moi de l'aider à s'intégrer et de la mettre en bonne condition. »

L'équipe étant bilingue en grande majorité, la langue ne sera pas une barrière. Quant au jeu, notre nouvelle poste 5 maîtrise déjà les règles européennes.

Bienvenue au Havre Verdine Warner !


889 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout