Onayssa Sbahi : « J'essaie toujours de servir mon équipe »

Mis à jour : oct. 17

Elle est cash Onayssa (prononcez Ona-yssa) ! Elle dit les choses comme elle le pense. Le bien, le mal, ses attentes et son plaisir d'être là. Pour le nôtre aussi. Notre « Nana » s'exprime sans détours.

Que s'est-il passé entre La Glacerie et Geispolsheim pour que l'équipe séduisante à Coubertin se fasse assommer en Alsace ?

« On ne sait pas trop justement. On a fait un bon échauffement, on était concentrées, et si certaines personnes pensent qu'on s'est surestimées, au contraire ! On savait que ça allait être très compliqué, jouer à Geispo c'est toujours dur. Elles ont eu une grosse réussite et nous, on a coulé en début de match. Les consignes n'ont pas été appliquées sur les joueuses ciblées et bien sûr, elles ont mis les trois points. On a eu beaucoup de trous en défense alors que c'est notre identité. Pourquoi ? On a corrigé en deuxième mi-temps, mais c'était trop tard. »

Que faut-il revoir pour gagner contre Ifs ?

« La dureté, on s'est laissées marcher sur les pieds à Geispo, elles ont été très hargneuses et nous, on n'a pas eu de répondant. On sait qu'Ifs ce sera beaucoup plus compliqué, que sur le plan basket l'équipe est plus forte je pense, alors dès la première seconde, il faudra rendre les coups et ne pas se laisser marcher sur les pieds. C'est un derby aussi, donc ce sera encore plus intense, plus agressif et il faudra être là dès le début. »

Voilà deux mois que tu es à Aplemont et tu es déjà la patronne. Tu as une belle vista pour servir tes équipières...

« C'est mon jeu en général, j'ai toujours joué comme ça même si on peut dire que ça fait un peu fou-fou (rire)... Mais après, être la patronne ! J'essaie de faire mon travail en tant que meneuse même si je ne le fais pas toujours correctement, j'essaie d'organiser. Parfois mes passes semblent impossibles, je ne vais pas mentir, mais j'essaie toujours de servir mon équipe. »

Qu'est-ce qui te plaît dans ton équipe ?

« On court ! Parfois je me dis oh punaise elles sont parties ! Il y a aussi une bonne ambiance, on s'entend bien, on rigole bien mais on arrive à se concentrer, on a envie de jouer et de se partager la balle. Je me sens plutôt à l'aise ici. Tout est réuni pour que je sois optimale sur le terrain. »

Quel est son potentiel selon toi ?

« Les play-offs, je ne sais pas encore ! Mais de ce que j'ai vu, tout dépend si on est dans la démarche Geispo, alors non ! Si on reste dans celle de La Glacerie, alors on peut aller loin, oui ! Les matches ne se ressemblent pas, mais si on ne lâche rien et qu'on se donne du début à la fin, je suis convaincue qu'on pourra créer des surprises. A nous de voir. »

Tu as beaucoup voyagé pour le basket en France et à l'étranger, que penses-tu du Havre ?

« Je suis allée un peu à la plage, c'est mignon, après c'est une ville portuaire, ce n'est pas Paris ou Lille . Mais c'est une ville plaisante, il y a de quoi faire. Malheureusement, quand il a fait beau, j'étais en pleine prépa, donc je ne suis pas sortie. Maintenant, il fait un peu froid et il pleut pas mal... Je sais qu'il y a Etretat à côté, que la Normandie c'est super beau... Alors il va falloir que je prenne ma voiture un dimanche pour aller faire un petit tour. »


Aplemont - Ifs :

match reporté au

Samedi 24 octobre à 20 h

Retour de la buvette mais pas des frites saucisses

Protocole Covid à relire sur le site : https://www.aplemontlehavrebasket.com/post/protocole-covid-match-de-nf1

131 vues

© Copyright 2018 - A.L.Aplemont Le Havre Basket - Tous droits réservés.