Une journée à l'eau !

Après la reprise de l’entraînement la semaine passée, une surprise attendait les joueuses de N1 et de N2. Avec le staff et quelques membres du bureau, elles se sont dirigées dimanche vers Clécy pour une journée cohésion. Au programme, 14 km de canoë ! A l’annonce de cette activité, de l’appréhension s’est installée chez certaines mais d’autres, comme Maïssa, ont affiché leur détermination et leur envie de compétition.


Les duos sur les canoës se sont rapidement constitués en fonction des affinités de chacun et de chacune. Une fois la rude mise à l’eau passée, il fallait prendre en main les pagaies et se diriger correctement. Cette étape a plutôt été laborieuse, les embarcations s’entrechoquaient mais au bout de quelques minutes tout le monde était lancé ! Les écarts se sont rapidement creusés entre les différents duos, certains plus coordonnés que d’autres. Puis est venue la première épreuve, la première descente. Quelques cris de peur et d’excitation ont raisonné sur l’Orne. Serena et Fanta ont d’ailleurs été effrayées lorsqu’elles se sont retrouvées dos au passage, le courant les entrainant dans la descente. Cette matinée s’est déroulée sous le soleil mais tout le groupe s’est retrouvé trempé lorsque Anita a décidé de prendre pour cible chacun des canoës en les arrosant. La promenade s’est alors transformée en bataille navale avec comme principale cible Alain Darmagnac.


Une arrivée attendue


Après une pause déjeuner bien méritée, le groupe s’est remis à l’eau afin de parcourir les 7 derniers kilomètres. Certains duos ont toujours du mal à se diriger ce qui entraine de nombreuses collisions ou des échouages. Jasmine et Joyce en comptent de nombreux à leur actif. Même si cela attire de la moquerie, il y a toujours de l’entraide. Un décor paisible et verdoyant accompagnait le groupe lors de cette deuxième partie de journée. Malgré beaucoup de signes de fatigue, certaines joueuses, comme Onayssa, ne manquaient pas d’entrain et encourageaient les duos en difficulté mais toujours avec une pointe d’humour. Plusieurs canoës se sont retournés dans les descentes difficiles entraînant quelques frayeurs, mais plus de peur que de mal. L’arrivée était longue à atteindre, la fatigue s’étant bien installée. Après 14 km, le groupe a finalement pu poser les pieds à terre, les jambes et les bras engourdis.


L’expérience a été appréciée dans l’ensemble mais ne sera pas tout de suite réitérée pour certains et certaines. L’excitation du début de journée a laissé place à beaucoup de fatigue et au sommeil lors du retour au Havre. Une bonne récupération est de mise pour le prochain match de préparation samedi face à La Glacerie pour la N1 et face à Gravenchon pour la N2.


A.D

Photos de la journée : https://www.aplemontlehavrebasket.com/integrationnf1-nf2



285 vues

© Copyright 2018 - A.L.Aplemont Le Havre Basket - Tous droits réservés.