Florian Thibert, l'Aplemontais aux deux visages

Il sait sourire et faire rire, faire peur même lorsqu'il s'agit de fêter Halloween !

Mais il sait également être très sérieux lorsqu'il arbitre ou forme les jeunes au sifflet ou à l'e-marque, voire parfois prendre sa grosse voix pour remettre de l'ordre au cours des entraînements !

Arbitre et OTM fédéral, stats FIBA, joueur, responsable de la commission des Officiels de l'ALA, formateur des jeunes arbitres du club, responsable de l'école de minibasket (U7, U9, U11) avec 8 encadrants sous sa coupe et bien sûr entraîneur des plus petits. Florian Thibert, c'est tout ça à la fois, avec d'excellents résultats. Ne vient-il pas de faire obtenir au club le label Ecole Française de minibasket ?

L'homme des bases

Dans un club, la base est aussi importante que le sommet ! Et Florian l'a bien compris. « Quand je suis arrivé au club voilà 6 ans, j'étais en licence STAPS, ce qui me donnait l'équivalence du diplôme d'entraîneur pour l'école de basket, se souvient-il. Et je n'ai jamais cherché à aller plus haut, seuls les petits m'intéressent. On voit tout de suite la progression et ils sont reconnaissants, il n'y a pas encore de caractères avec des égos. » Non qu'il cherche les éloges, mais en revanche il sait l'importance de ce niveau, de ces années où sont posées les bases. Et il peut être fier de ses résultats !

Deux joueuses U15 Région cette saison ont débuté avec lui. Six filles sur les huit U11 vice-championnes départementales la saison dernière sont issues de l'école... A tel point que cette saison, le nombre de licenciés explose : 40 U7, 40 U9 et 50 U11, soit une école labellisée comprenant 130 minibasketteurs(euses) ! Et chacun dispose de son cahier de suivi depuis l'an dernier.

Et si ce cahier est obligatoire pour obtenir le label, le contenu est laissé à l’appréciation de son responsable. « J'y ai mis de la culture basket, des règlements, des bilans sur la progression individuelle, les stages, la formation arbitre et table obligatoire pour les U11 mais aussi du dessin et du coloriage. Il ne faut pas oublier le côté ludique. »

Ludique aussi son idée du Challenge Idéfix ! Et voilà qu'après Noé (à peine 15 ans) devenu arbitre départemental, deux jeunes sont en formation pour ce même niveau et qu'une vingtaine d'autres (jeunes ou moins jeunes) se succèdent pour siffler les rencontres ou tenir la table ! En jeu : des pass et places pour le parc Astérix en individuel et une journée accrobranche pour la meilleure équipe. C'est ainsi qu'on fait naître des vocations, n'est-ce pas Jules !

Alors oui, le club peut être fier d'avoir un Florian Thibert dans ses rangs qui donne tout son temps libre aux enfants. Au basket. A l'ALA ! Depuis 6 ans alors qu'il n'en a que 25 ...

Le cahier du minibasketteur aplemontais



© Copyright 2018 - A.L.Aplemont Le Havre Basket - Tous droits réservés.